Le grand oral du baccalauréat est un moment important de votre parcours scolaire, et il est donc essentiel de bien se préparer pour réussir cet examen. De manière générale l’oral reste une compétence importante durant ses études puis sa vie professionnelle… autant bien commencer dès maintenant.

Voici quelques consignes pour bien vous préparer :

  1. Comprendre les attentes de l’examen : Il est important de savoir ce que l’on attend de vous pour réussir le grand oral. Prenez le temps de lire attentivement les consignes et les critères d’évaluation pour comprendre ce que les examinateurs attendent de vous.
  2. Choisir un sujet qui vous passionne : Il est plus facile de parler d’un sujet que l’on connaît et qui nous intéresse. Choisissez donc un sujet qui vous passionne, car cela vous aidera à être plus confiant et à mieux communiquer votre savoir.
  3. Préparer une introduction accrocheuse : L’introduction de votre exposé est très importante. Elle doit être claire, concise et accrocheuse pour capter l’attention de votre public et donner envie aux examinateurs de vous écouter.
  4. Organiser votre exposé : Organisez votre exposé en plusieurs parties, avec une introduction, un développement et une conclusion. Utilisez des sous-titres pour chaque partie, cela aidera les examinateurs à suivre votre raisonnement.
  5. Utiliser des exemples concrets : Pour appuyer vos arguments, n’hésitez pas à utiliser des exemples concrets, des anecdotes ou des références à des œuvres ou des événements qui illustrent votre propos.
  6. S’entraîner à l’oral : Pour être à l’aise à l’oral, il est important de s’entraîner régulièrement. Répétez votre exposé plusieurs fois, devant un miroir ou devant des amis ou de la famille, pour gagner en confiance et être plus à l’aise à l’oral.
  7. Gérer votre temps : Le temps de parole est limité, il est donc important de bien gérer votre temps pour être sûr de couvrir l’ensemble de votre exposé et ne pas être pris de court.

Le jour J

On ne vous répète pas qu’il est préférable d’arriver bien avance histoire de prendre ses marques, de se détendre et de bien respirer et ainsi arriver bien concentré face au jury.

Le stress est un phénomène courant lorsqu’on doit passer un examen, surtout lorsque l’on est face à un jury. Voici quelques astuces pour réduire votre stress et être plus à l’aise face au jury :

  1. Préparez-vous à l’avance : La meilleure façon de réduire le stress est de se préparer à l’avance. Préparez soigneusement votre exposé et entraînez-vous à le présenter plusieurs fois avant le jour de l’examen.
  2. Respirez profondément : La respiration profonde peut aider à réduire le stress. Avant de commencer votre exposé, prenez quelques respirations profondes pour vous calmer et vous concentrer.
  3. Visualisez votre succès : Visualisez-vous réussir votre examen et impressionner le jury. Cela peut vous aider à avoir confiance en vous et à réduire le stress.
  4. Restez concentré sur le moment présent : Évitez de vous inquiéter pour ce qui s’est passé dans le passé ou ce qui pourrait arriver dans le futur. Restez concentré sur le moment présent et sur votre présentation.
  5. Adoptez une posture confiante : Adoptez une posture confiante en vous tenant droit, les épaules en arrière et en regardant droit devant vous. Cela peut vous aider à vous sentir plus confiant et à réduire le stress.
  6. Prenez le temps de vous détendre : Prenez le temps de vous détendre avant et après votre présentation. Écoutez de la musique, lisez un livre ou pratiquez une activité qui vous détend.

Et si on me pose des questions ?

Il est plus que probable que les examinateurs vous posent des questions après votre présentation. Voici quelques conseils pour bien répondre aux questions :

  1. Écouter attentivement la question : Écoutez attentivement la question posée par l’examinateur pour vous assurer de bien la comprendre. Si vous ne comprenez pas la question, n’hésitez pas à demander des précisions.
  2. Prendre le temps de réfléchir : Prenez le temps de réfléchir avant de répondre à la question. Il est préférable de prendre quelques secondes pour réfléchir et formuler une réponse claire plutôt que de répondre précipitamment.
  3. Rester calme et confiant : Restez calme et confiant, même si la question vous semble difficile. Les examinateurs cherchent avant tout à évaluer votre capacité à réfléchir et à argumenter.
  4. Argumenter et justifier : Argumentez et justifiez votre réponse en vous appuyant sur des exemples concrets, des données ou des références précises. Soyez précis et concis dans votre réponse.
  5. Admettre si vous ne savez pas : Si vous ne savez pas répondre à une question, il est préférable de l’admettre plutôt que d’inventer une réponse. Dites simplement que vous ne savez pas et proposez éventuellement une piste de réflexion.

En suivant ces conseils et en vous entrainant, tout devrait bien se dérouler…

 

Categories:

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L’agenda de l’orientation scolaire
    octobre 2023
    Aucun événement trouvé !