Le 21 mars dernier, lors de la séance plénière, le conseil régional de Nouvelle Aquitaine s’est engagé auprès de la filière électronique par la création d’une feuille de route axée sur l’innovation et l’industrialisation.
Aujourd’hui, en Nouvelle Aquitaine , le secteur électronique représente plus de 300 entreprises et 16 000 salariés. Certaines sont très connues comme Dassault, Thalès… etc, mais de nombreuses PME émergent.

Comme dans beaucoup de secteurs, l’épidémie de COVID a modifié la donne.
Pour le secteur de l’électronique, des problèmes de dépendance des entreprises françaises au marché asiatique ont émergé.
Autre difficulté à laquelle sont confrontées ces entreprises est le recrutement. En effet, de nombreux projets sont protégés par le secret défense et la main d’œuvre étrangère est donc écartée. Il y a un vrai besoin de recrutement en local.

Dans la feuille de route élaborée par la région NOUVELLE AQUITAINE, un des axes d’actions est l’anticipation des besoins en compétences et le renforcement de l’attractivité des métiers.

La Région s’engage donc à offrir des formations densifiées et adaptées aux attentes du terrain.
La réflexion a débuté en 2020 avec une vaste enquête menée auprès des professionnels de la filière.

Aujourd’hui, dans la filière, on y retrouve des acteurs-clés comme les fabricants de cartes électroniques AllCircuits/BMS dans les Pyrénées-Atlantiques, EMSFactory en Gironde ou Fedd en Dordogne.

Ils sont répartis sur tout le territoire régional à l’image de leaders mondiaux comme Thalès pour l’aéronautique et la défense, Schneider Electric pour les solutions numériques dans l’énergie, Serma Groupe pour la fabrication de systèmes électroniques et les services ou encore Legrand spécialiste mondial des systèmes électriques et réseau d’informations.

De la production industrielle au médical, en passant par les transports et les télécommunications, les professionnels de la filière électronique interviennent dans différentes familles de métiers comme la R&D, la production et la maintenance ou l’achat et la vente.

GoFutur en veille sur l’employabilité et les besoins en compétences de tous les secteurs professionnels. Nous prenons en compte ces évolutions et nous pouvons vous aider à construire autour de ces besoins en compétences. Contactez-nous ainsi que nos Métierologues.

Categories:

Tags:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.